Nelson Pessoa: « Ouaddar sera au sommet à Tokyo ! »

SPORTS ÉQUESTRES

Nelson Pessoa n’a pas fait le déplacement dans son pays, au?Brésil, pour suivre les JO. Courroucé par la non-sélection de son fils Rodrigo, l’entraîneur légendaire a suivi devant sa télé l’évolution de Kebir Ouaddar, qui, très jeune, avait passé plusieurs jours dans l’Oise, auprès de lui, pour peaufiner son apprentis-sage des rudiments du cheval sur recommandation de la Princesse Lalla Fatima Zahra et du Prince Moulay Ali. «Quickly n’était pas très bien, pas en grande forme» dit le sorcier  brésilien. «J’ai l’impression qu’il a souffert de la chaleur et qu’il n’était pas très heureux. Ce n’était pas une bonne semaine pour lui. Kébir a toujours du mal avec les rivières et ce n’est pas la première fois que cette épreuve ne lui réussit pas. Le saut de la rivière n’était pourtant pas compliqué à Rio, comme d’ailleurs tout le parcours, et c’est pour ça qu’il y a eu beaucoup de sans-faute. Le parcours n’était pas trop digne d’une compétition olympique. Moi, j’ai un principe, c’est toujours la faute du cavalier. Le cheval est toujours sous les ordres du cavalier. Le cheval n’est pas une machine, il est assujetti aussi aux émotions. Ce n’est jamais le cheval qui commande.» Et Nelson Pessoa de se projeter avec beaucoup d’espoir sur les JO de Tokyo, en 2020: «Quickly ne sera pas trop vieux et pourra tout donner pour sa dernière compétition avec Kebir, qui sera, à 58 ans, au sommet de son art. Car il reste un très grand cavalier.»

 

 

 

Articles Liés

Placé comme un supplément à la fin du magazine Clin d’œil, le magazine Cheval du Maroc est un rendez-vous incontournable pour les amoureux du cheval et permet, aux non initiés de découvrir la filière équine aux multiples facettes. Il participe, également, à la création d’un lien social entre les différents intervenants du monde du cheval au Royaume. Entre les courses hippiques, le développement du cheval barbe, l’utilisation traditionnelle et moderne du cheval, l’élevage équin, le Salon du Cheval d’El Jadida, le sport équestre, les métiers du cheval ou les cartes postales du cavalier marocain Kebir Ouaddar sur la route des JO de Rio, les intérêts de lecture ne manquent pas. 

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter. Si vous voulez vous tenir informé(e) de l'actualité et événements importants concernant le Cheval au Maroc

Back to Top